Si l’idée de voyager seul en voiture et parcourir une longue distance vous angoisse, gardez à l’esprit que c’est aussi l’occasion de profiter d’un bon moment. Pour réussir le voyage, il faut vous préparer correctement et faire face aux éventuelles urgences. L’idée est d’arriver sain et sauf sur place. N’oubliez pas d’emporter quelques encas, de vous habiller confortablement et de préparer vos musiques préférées. Le long du trajet, détendez-vous et essayez de profiter de votre solitude pour laisser défiler les kilomètres.

Comment se préparer ?

Il est important de déterminer le trajet et les différents arrêts. Décidez-vous des routes que vous allez emprunter pour rejoindre votre destination. Notez également les endroits que vous souhaitez voir sur la route. Faites des pauses autant que possible. Si vous roulez pendant des jours, il est essentiel de bien préparer votre itinéraire par jour. Vous pourrez par exemple conduire pendant 5 ou 7 heures chaque jour. En plus de vos cartes bancaires et des bagages, il faut emporter quelque argent liquide avec vous. Assurez-vous également d’emporter vos cartes papier, GPS, permis de conduire et une assurance auto. La visite de contrôle est aussi indispensable avant de prendre la route. Emportez le nécessaire d’urgence en cas de panne ou de problème de véhicule. Si vous traversez les frontières, il faut un passeport valide. Enfin, vous devrez informer vos proches de vos plans. Contactez-les ou envoyez un email ou des SMS.

Prendre des mesures sécuritaires

Pour voyager seul en voiture, il est conseillé de rester sur l’itinéraire préétabli et d’éviter les raccourcis. S’il faut prendre une déviation, vous devez suivre les panneaux de signalisation. Les routes non marquées ne sont pas sûres. Si vous conduisez sur un trajet fréquenté, vous pouvez demander de l’aide en cas de besoin. Ceci étant, il faut adopter le projet de voyage en fonction de la météo et de votre capacité physique. Veillez à respecter les limites de vitesse autorisées ainsi que le Code de la route. Gardez votre ceinture de sécurité attachée. En cas de somnolence, il faut absolument vous arrêter et faire une sieste. Garez-vous dans un lieu sûr et éclairé, puis verrouillez les portes et essayez de dormir pendant une demi-heure environ. Il vaut mieux prendre le temps de vous reposer un instant que d’avoir un accident. Veillez à ne reprendre la route qu’après un bon sommeil pour éviter d’être fatigué au volant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *