Du haut de son oppidum fortifié, Lectoure, l’antique « Lactora », inscrite aux 100 Plus Beaux Détours de France, recèle bon nombre de trésors témoins d’une glorieuse histoire.

Étirée en longueur sur son promontoire rocheux, la ville de Lectoure est encadrée d’un côté par la masse compacte de son château, de l’autre par la flèche orgueilleuse de sa cathédrale.
Dès 3 km des remparts qui encerclent la ville, il est facile de rejoindre le centre ville par une ruelle qui grimpe à l’assaut de belles façades du XVIIIème siècle dont les pierres réclament votre attention.
Située au cœur de la ville, la Cathédrale St Gervais et St Protais présente un imposant clocher haut de 45 mètres : imaginez qu’auparavant il en faisait le double, surélevé par une flèche en pierre détruite par un orage à la veille de la révolution.
A ses cotés, le Palais Episcopal est l’un des plus beaux édifices de la commune et fait figure aujourd’hui d’Hôtel de Ville.
Son statut officiel ne doit pas vous détourner d’en passer la porte : résidence des évêques, puis du Maréchal Lannes, il abrite plusieurs sites d’intérêt à commencer par le Musée Lapidaire, la salle des Illustres, la salle de la pharmacie ou celle dédiée à l’amiral Boué de Lapeyrere.

Si de ce côté de la ville sont placés les deux bâtiments qui représentent le pouvoir religieux, du côté ouest on trouve les vestiges du château du puissant comte d’Armagnac, seigneur de la ville jusqu’à la fin du XV siècle. Une partie du château fut démolie au XVIII siècle pour construire un hôpital. Aujourd’hui des antiquaires et des ateliers d’artistes ont pris place dans ce majestueux environnement en créant une ambiance étonnante.

Lectoure s’enorgueillit également d’Hôtels particuliers cossus qui s’égrènent au fil de la rue Nationale et des rues adjacentes : Hôtel des trois boules, Castaing, de St Geny, de Goulard.
D’autres maisons sont aussi dignes d’intérêt ; ainsi, dans la rue Fontelie, le castet de los clarinetos présente un curieux ensemble de colonnettes en formes de clarinettes et de peintures en trompe l’œil. Elle a été bâtie à la fin du XIXème siècles par un musicien qui voulait narguer son voisin le sous-préfet hermétique au charme de la musique.
Outre cette architecture remarquable, Lectoure recèle de nombreux sites religieux à l’image du Couvent des Clarisses ou celui de la Providence, ou de l’église du St Esprit.
Rue Corhaut, votre attention sera portée par de petits ponts couverts ou ponceaux, que les religieuses empruntaient pour se rendre à leur jardin.
En contrebas de la Cathédrale, la fontaine Diane, édifice gothique du XIIIème siècle, ressemble à un lavoir. Dernière sa grille en fer forgé, l’eau alimentait les tanneries voisines dont seule demeure l’ancienne tannerie royale composé d’un élégant corps de logis.

Logo stations vertesVille fleurie 4 fleurs Logo plus beaux détours de France 329_view BaseQuad_AMeMV

 

 

Tel : 05 62 68 70 22
E-mail : contact@mairie-lectoure.fr
Site Internet : www.lectoure.fr
Population : 3771 habitants
Superficie : 84,93 km²
Altitude : 223 m

PARTAGER