La Thaïlande surnommée le Pays du Sourire est riche en biodiversité. Ses paysages naturels sont magnifiques et on y trouve des parcs à couper le souffle. Pour votre prochain voyage en Thaïlande voici une liste non exhaustive des parcs nationaux à visiter.

Le parc de Kaeng Krachan

Pour ceux qui aiment les grands paysages forestiers, le parc de Kaeng Krachan est idéal. Ses 1100 km2 de superficie cachent une magnifique faune sauvage. En effet, la forêt abrite des ours et des éléphants ainsi que des léopards et des chacals. Sa vaste forêt tropicale vierge se joint à celle du parc voisin Tanintharyi. Les adeptes de randonnées y trouveront également leur bonheur. Il y a des sentiers de randonnée menant à des chutes d’eau et des grottes souterraines.

Les cascades de Chet Sao Noi

Le parc national des cascades de Chet Sao Noi se situe au nord-ouest de centre-ville du Bangkok. Après votre visite de la capitale, il faudra compter environ deux heures pour se rendre au parc national. Chet Sao Noi signifie littéralement « sept petites filles ». Ainsi cela fait référence à la chute d’eau à sept niveaux, qui est l’attraction principale du parc. Vous pourrez y faire de la randonnée ou vous baigner dans des coins conçus à cet escient.

Le parc de Pang Sida

Le parc de Pang Sida est l’un des parcs les plus fréquentés de la Thaïlande. Il est situé à l’ouest de la frontière cambodgienne. Pang Sida abrite les espèces endémiques du pays comme les lar gibbons, les buses, les éléphants d’Asie ainsi que les crocodiles siamois. Ce doit également sa popularité aux espèces invertébrées qu’elle abrite. Pour les fanas de paysages naturels, il est conseillé de faire une promenade à un kilomètre au nord du siège de la réserve. De cette manière, vous verrez également la cascade de Pang Sida.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.