110 km de pistes cyclables pour découvrir l’île de Ré

Les vacances sur l’île de Ré vous offrent l’occasion d’oublier la voiture pendant un moment. Vous pouvez traverser le pont reliant cette destination au continent avec votre véhicule, mais c’est encore plus fun de le faire à vélo. Cette monture reste le moyen de locomotion le mieux adapté à cet archipel charentais. En effet, Ré est un ensemble de plusieurs îles qui ont fini par être reliées entre elles. Quoi qu’il en soit, vous disposez de 110 km de pistes cyclables. Cette vaste ramification se trouve sur un terrain de jeu de 85 km2 avec un point culminant de moins de 20 mètres.

Les pistes cyclables de l’île de Ré offrent différents choix

Le cyclotourisme a toute sa place sur Ré. Cette île sans relief permet à tout le monde de sillonner les pistes cyclables qui mènent vers les principales attractions locales. Les familles avec enfants peuvent aussi en profiter. Les voies sont même suffisamment plates pour permettre l’utilisation d’une remorque pour bébé arrimée directement à la bicyclette de papa. La centaine de kilomètres de pistes cyclables passe presque partout. Il existe trois sortes de circuits qui départagent les itinéraires. Le parcours entre bois et vignes relie les stations balnéaires à la capitale. Il passe à Sainte-Marie et prend la direction de Rivedoux. Les communes du Bois-Plage et La Flotte sont également traversées par ce premier choix d’itinéraire. En optant pour cette randonnée à vélo sur les pistes cyclables sur l’île de Ré, vous faites le tour des plages et de Saint Martin. Ce village est le chef-lieu de l’île de Ré. Il regorge de trésor architectural. Vous pouvez pédaler le long des remparts. La fortification Vauban fait la renommée de cette capitale rhétaise. Cette construction du XVIIe siècle lui vaut d’être citée dans la liste du patrimoine mondial de l’humanité, une reconnaissance décernée par l’UNESCO. À certains endroits, laissez de côté votre vélo pour essayer de monter sur un âne. Cet animal à la docilité légendaire, ou presque, vous emmène en balade pour changer. Un autre circuit cyclable suit les côtes rhétaises. Il part de Saint Martin en direction de la Couarde. Cet itinéraire passe par Loix. Les beaux sites tels que le Moulin à Marée jalonnent le parcours côtier. Pour un décor de carte postale, préférez les balades en matinée où les lumières sont sublimes. Ceux qui veulent découvrir les marais salants peuvent prendre la direction d’Ars-en-Ré. Cette bourgade produit encore de la fleur de sel de manière traditionnelle. Profitez de votre passage sur la pointe Nord pour admirer le phare des Baleines.

Pédaler à la découverte de différents trésors du patrimoine

Le vélo reste un excellent moyen de locomotion pour faire le tour de Ré. En roulant sur les pistes cyclables sur l’île de Ré, cette dernière peut se découvrir en une journée. Si vous vous trouvez sur la partie Nord, le phare des Baleines demeure une étape incontournable. Stationnez votre deux-roues dans l’enceinte du site pour arpenter cet imposant édifice. Du haut de ses 60 mètres, vous avez une vue magnifique. Le musée qui se trouve au pied de ce repère pour les marins de la côte Atlantique vous apprend beaucoup sur la navigation. Des vidéos interactives et divers programmes vous détaillent le fonctionnement des phares. Après avoir appris le maximum de savoirs sur ces lumières qui scintillent la nuit, vous pouvez reprendre votre vélo ou vous livrer à une autre activité. À marée basse, le littoral au niveau de Saint Clément des Baleines se prête à la pêche à pied. Si vous préférez vous reposer un moment, les plages locales sont parfaites. La Conche des Baleines est particulièrement recommandée pour les fans de farniente et de sable fin. Pour davantage d’animation, il faudra prendre la direction de Bois Plage en Ré. C’est une station balnéaire de première importance. Cet endroit a aussi le mérite d’avoir un grand marché. Parfois, plus de 130 étals sont regroupés sur place. Si vous faites vos emplettes, il faudra trouver un moyen de les porter sur votre bicyclette. Les amoureux de la nature peuvent allier le cyclotourisme à la visite d’un parc. La Réserve Naturelle Nationale de Lilleau des Niges est un espace vert aménagé à partir d’anciens marais salants. Après la fin de la production de sel, les lieux ont été confiés à la Ligue Protectrice des Oiseaux. Depuis, des milliers d’oiseaux migrateurs y viennent au printemps. Ils restent jusqu’à l’automne. Des espèces endémiques résident aussi dans la réserve toute l’année. Cette biodiversité exceptionnelle mérite l’effort de pédalage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *