The City ou la ville libérée de San Francisco

San Francisco est la ville libérée d’Amérique basée sur son histoire depuis les années 60. Elle a embrassé des générations de hippies des années 70, une communauté d’homosexuels y trouvant refuge, faisant d’elle une ville d’exception. Pour découvrir toute la beauté de cet endroit, il faudra compter plusieurs jours de séjour. De plus, de nombreux endroits valent la peine de la visiter.

Les sites à voir absolument

Que serait un voyage à San Francisco sans passer par le Golden Gate Bridge ? Ce pont emblématique fait approximativement 2,70 km, dont 1966 mètres en suspension. Pour profiter du spectacle qu’il a à offrir, il est conseillé de la voir un jour de plein soleil. En effet, quand les rayons du soleil l’atteignent, le pont se teinte d’une couleur or. Les jours de brume, la vue est encore plus magique, car il s’élève majestueusement au-dessus du brouillard.
Pour les amoureux de l’histoire, c’est par le quartier de Mission qu’il faudra passer. Ce quartier est le plus ancien de toute la ville, et elle en gardé les vestiges. Construite en 1790 par les espagnols, des monuments de cette époque y existent encore. À citer, il y a l’église de mission Dolores qui est le plus ancien de tout San Francisco.

Les découvertes locales

Que serait un voyage à San Francisco sans passer par le fameux In-N-Out Burger ? Typiquement californienne, cette chaine culinaire ne sert que le fast-food purement américain. Elle a vu le jour bien avant McDonald’s et reste inégalable jusqu’à nos jours. Tous les burgers, les frites et les milk-shakes y sont en plus préparés à base de produits frais.
Et bien évidemment, il est impossible de rater l’Original Levi’s Store. Ce magasin de quatre étages exporte ses produits autour du monde, alors pourquoi ne pas en profiter dans la ville de son origine ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *