Vraies-fausses idées reçues sur les vacances naturistes

Sourire narquois, questionnement, crainte et parfois dégout, le naturisme provoque souvent des réactions négatives chez certains. Cette pratique, encore très peu méconnue des vacanciers est aujourd’hui victime de fausses idées reçues. Idéologie des vieux, des hippies et des voyeurs, le naturisme n’a rien d’attrayant. Des idées marginalisées qui font qu’aujourd’hui, très peu connaissent véritablement son sens et ses objectifs. Conscient de l’étouffement provoqué par la civilisation, le naturisme s’est installé petit à petit en France pour permettre aux vacanciers qui embrassent le concept de naturisme de passer des séjours hors du commun et surtout près de la nature. Le naturisme vise à s’accepter soi-même, vivre libre et sans préjugés. Retour sur la véritable signification de cette pratique.

Le naturisme est réservé aux vieux !

FAUX : dans les campings naturistes, tous les âges sont les bienvenus. Même s’il s’agit d’une pratique assez ancienne, le naturisme se veut ouvert à toutes les générations. Bien évidemment, les familles sont les plus visées. Partir en camping naturiste en famille permet de renouer des liens, de s’ouvrir et de mieux communiquer. On peut souvent penser que le naturisme n’est pas fait pour les enfants. C’est une pratique trop malsaine, dit-on souvent. Au contraire ! Il a été constaté que les enfants qui vivent l’expérience du naturisme dès leur plus jeune âge sont plus respectueux de la nature, de l’environnement et de leur corps. Sur le site https://www.france4naturisme.com, ils proposent plusieurs campings naturistes en France où il est intéressant d’emmener ses enfants. On retrouve en camping plusieurs loisirs liés au développement durable tel que le potager ou encore la poterie. Les hébergements ont été pensés de manière à ce que les clients se sentent sereins dans un espace naturel. Le camping propose des caravanes, des mobil-homes, des camping-cars et des emplacements de tente. Pour réserver un séjour, il suffit d’aller sur le site, faire quelques clics, et attendre le départ !

Le naturisme n’est pas très hygiénique et est réservé aux voyeurs !

FAUX : Vivre en harmonie avec la nature ne veut pas forcément dire oublier son rituel d’hygiène journalier. Le naturisme est loin d’être sale. Les centres de vacances et les différentes structures qui accueillent cette pratique sont les premiers à respecter les règles d’hygiènes et à fournir l’équipement sanitaire nécessaire aux clients. Ils sont d’ailleurs labellisés par les autorités publiques. Actuellement, la majorité des centres de vacances proposent des services « clés vertes ». Ainsi, leur clientèle jouit d’un espace naturel avec des équipements modernes tels que les thalasso ou les spas. En fait, vivre dans le strict respect de la planète n’a rien de sale. Puis, porter le même maillot de bain pendant plusieurs jours est loin d’être très hygiénique !
Une autre fausse idée reçue est celle de croire que le naturisme a été créé pour les exhibitionnistes et les voyeurs. En fait, le naturisme et la sexualité sont deux idées très différentes. Et l’un n’a rien à avoir avec l’autre. Les naturistes pratiquent la nudité pour se sentir bien dans leur peau. Ils le font pour eux, pour leur corps, pour la nature et non pour être vu. D’ailleurs, les adeptes de cette philosophie de vie affirment qu’ils se sentent moins observés dans un camping naturiste que dans la vie quotidienne où l’apparence est plus importante que la personnalité.

Le naturisme est de plus en plus pratiqué en France ?

VRAI : Chaque été, les campings naturistes attirent de plus en plus de vacanciers. On remarque une augmentation du chiffre d’affaires des campings naturistes allant de 6 à 7 % en 2016, 10 % en 2017, plus de 17 % en 2018 et près de 6 % en 2019. La clientèle augmente de 2 % chaque année. Ceci pour dire que le naturisme redevient tendance. Jusqu’à aujourd’hui, la courbe est en constante évolution. Ceci est possible, car la pratique possède des atouts caractéristiques. Le respect, la liberté, la simplicité et la tolérance. Des valeurs qui ont disparu avec le temps, mais que le naturisme fait revivre. D’autant plus qu’avec plus de 150 campings et 100 plages dédiées au bronzage sans maillots, la France devient la première destination des vacanciers naturistes. Selon une étude réalisée par France 4 naturisme en collaboration avec le cabinet Protourisme, 6 à 8 millions de français sont attirés par l’idée du naturisme, mais n’osent pas encore la pratiquer. Mais comme on dit dans le domaine, pour être nu, il faut savoir oser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *